Guinée

200 millions de $ d’investissement direct étrangers

mardi 7 février 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

200 millions de $ d'investissement direct étrangers

Un consortium international comprenant l’Africa Finance Corporation (AFC) a prévu d’investir dans Alufer Mining Limited afin de financer le développement des réserves de bauxite de haute qualité de Guinée-Conakry. L’accord d’un montant de 205 millions de dollars US constituera l’un des investissements étrangers les plus importants dans le pays depuis la crise Ébola de 2014.

Une fois achevé, le projet permettra d’augmenter le niveau de production en fonction de la demande mondiale, actuellement supérieure à l’offre. Aujourd’hui, la prévision de croissance sur 5 ans relative à la consommation d’aluminium est supérieure à 6 % par an, principalement en raison de la demande chinoise.

La modification de la dynamique de l’offre et de la demande crée l’opportunité d’expédier du minerai de bauxite de haute qualité depuis la Guinée vers les marchés tels que la Chine à des conditions économiques intéressantes, permettant ainsi d’augmenter le PIB de la Guinée. Le ratio de déficit commercial de la Guinée s’élève actuellement à environ 20:1 avec la Chine.

Oliver Andrews, Directeur des investissements de l’AFC, a commenté l’annonce : « Les exportations minières ont historiquement joué un rôle crucial dans l’économie de la Guinée, représentant jusqu’à un quart de ses exportations. »

« Avec l’augmentation de la demande mondiale en aluminium, l’AFC est fière d’être l’unique investisseur africain du secteur privé pour la mine de Bel Air et de développer une mine de classe mondiale qui adhère aux meilleures pratiques des principes environnementaux. Nous jugeons également encourageant le fait qu’Alufer travaille avec la communauté locale afin de mettre en œuvre des projets durables permettant l’approvisionnement en eau potable, ainsi que le développement des infrastructures locales et la création d’emploi. »

L’AFC est expérimentée en matière de développement des économies africaines ayant connu des conflits et des crises. L’AFC a notamment joué, à l’issue de la guerre civile du pays, un rôle essentiel dans la reconstruction de la Côte d’Ivoire, par le biais d’investissements tels que le pont Henri Konan. Au Libéria, l’AFC a financé la reconstruction post Ébola de certaines installations de stockage et d’importation de carburant endommagées par les longs conflits civils ayant touché le pays. De la même manière, l’investissement dans les infrastructures guinéennes aidera à reconstruire et diversifier l’économie suite à la crise provoquée par Ébola.

Alufer détient actuellement une convention minière ratifiée du projet Bel Air en Guinée occidentale, ainsi que des licences relatives au projet Labé en Moyenne Guinée.

Alufer a déclaré plus de 3 milliards de tonnes de ressources minérales selon les conditions du Code JORC pour les projets Bel Air et Labé, et envisage de produire 5,5 tonnes métriques par an (Tmpa) de bauxite provenant de Bel Air sous 18 à 24 mois.

Les partenaires de haut calibre d’AFC au sein du consortium incluent Orion Mine Finance, un investisseur spécialiste du secteur minier qui gère plus de 2,5 milliards de dollars US d’actifs, et Resource Capital Funds, une société d’investissement privé du domaine minier ayant plus de 2,5 milliards de dollars US sous gestion, ainsi que des actionnaires actuels.