Gabon

Après l’avoir donné pour mort, le Kongossa fait parler Maixent Accrombessi

lundi 13 février 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Après l'avoir donné pour mort, le Kongossa fait parler Maixent Accrombessi

Maixent Accrombessi n’en est pas à un paradoxe près, c’est à la fois l’un des collaborateurs du Chef de l’Etat les plus énigmatiques et les plus médiatiques qu’ai connu la vie politique gabonaise…

Donné pour mort par une rumeur récurrente longtemps distillée par ses détracteurs, Accrombessi actuellement au repos du côté de Londres, a une nouvelle fois été la victime médiatique d’un diffamatoire ‘kongossa’ qui se fait l’écho d’une pseudo interview qu’il aurait accordé à ‘Marianne’ un magazine français de gauche…

En effet, depuis plusieurs jours, une frange de l’opposition gabonaise en quête de soutien et en manque de légitimité fait circuler sur les réseaux sociaux un entretien imaginaire de Maixent et calomniateur envers la personne du Président de la République Ali Bongo…
A travers cette affabulation manifeste qui traduit la vacuité de ses auteurs, l’opposition gabonaise divisée qui sombre actuellement dans ses propres turpitudes tente de trouver un second souffle en ciblant une nouvelle fois Accrombessi pourtant absent de la scène politique depuis plusieurs semaines.

Selon un diplomate européen en poste à Londres qui s’est entretenu avec Accrombessi, ce dernier considère que « … l’opposition prouve une fois de plus son indigence… Elle n’a tellement rien à offrir aux Gabonais, qu’elle a besoin de créer des pseudos interviews, des fables dilatoires pour distraire l’opinion. En réalité ces détracteurs sont tellement transparents qu’on pourrait voir à travers. Qu’ils continuent à s’égosiller, personne n’est dupe et il a le cuir épais… ».

Medhi Abou Chalbak