Niger

De combattants de Boko Haram devant les tribunaux

samedi 11 mars 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

De combattants de Boko Haram devant les tribunaux

Depuis le 2 mars des milliers d’învidus reconnus ou accusés d’être des combattants de la secte islamiste Boko Haram sont en jugement devant les tribunaux. Les prévenus de nationalité nigériennes, Maliennes et nigérianes sont accusés de crime en bande organisée ou association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. De sources concordantes, le procès pourrait durer plus d’un mois. Les 1200 prévenus objet dudit procès pourraient écoper des peines allant de cinq à dix ans de prison. Il convient de rappeler que le procès desdits détenus se tient à huis clos.
« Il y a déjà eu des condamnations et un nombre important de personnes relaxées faute de preuves suffisantes », a déclaré le procureur. Certains prévenus ont écopé de « 3 à 9 ans de prison ferme ». Les « crimes » seront jugés ultérieurement par d’autres juridictions, a-t-il assuré.

Bako Ibrahima