Centrafrique

Le trafic illicite du diamant passe par le Cameroun

vendredi 2 décembre 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le trafic illicite du diamant passe par le Cameroun

Dans un Rapport publié en date de ce jour 2 décembre 2016, Partenariat Afrique Canada (www.PACweb.org) affirme, que le Cameroun permet à des diamants de conflit provenant de la République centrafricaine de franchir ses frontières et de pénétrer la chaîne d’approvisionnement légale en raison de ses faibles contrôles, de la contrebande et de la corruption.
Le rapport, intitulé Du conflit à l’illégalité : Cartographier le commerce des diamants de la République centrafricaine au Cameroun, examine l’incapacité du Cameroun à mettre en œuvre le Processus de Kimberley — le système international de certification des diamants destiné à mettre un frein au commerce des diamants de conflit. Le rapport paraît à la veille de la visite d’examen au Cameroun du Processus de Kimberley, qui doit évaluer la mise en œuvre, par le pays, de contrôles internes régissant la production et le commerce des diamants.