Cameroun

Grogne des ouvriers agricoles du Groupe Bolloré

mardi 15 novembre 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Grogne des ouvriers agricoles du Groupe Bolloré

Selon le SYNAPARCAM (Synergie nationale des paysans et riverains du Cameroun), un Mouvement de grève a été observé le lundi 14 Novembre par les salariés des différentes plantations de palmiers et d’hévéas du groupe Bolloré.
Aucune filiale agricole du Groupe français que : Société africaine forestière agricole du Cameroun (SAFACAM), la Société camerounaise des palmeraies (SOCAPALM) et la Société financière des caoutchoucs (SOCFIN) n’a été épargnée par la vague de contestation.
À travers ce Mouvement d’humeur, les ouvriers entendent protester contre leurs conditions de vie et de travail. « Les populations locales estiment en effet ne bénéficier d’aucune retombée significative en matière de développement, malgré les bénéfices importants réalisés par la SOCAPALM et la SAFACAM », apprend-on.De même, il est reproché également au groupe Bolloré, la déforestation, les spoliations des terres et le mauvais traitement des populations riveraines.
Toute chose qui n’honore guère le groupe français dont les activités sont sources de nombreuses contestations actuellement en Afrique.

Valerie Rogombe