Nigéria

Interdiction formelle de l’usage des monnaies virtuelles

dimanche 22 janvier 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Interdiction formelle de l'usage des monnaies virtuelles

L’usage des monnaies virtuelles ci-après :Lle bitcoin, ripples, monero, litecoin, dogecoin et one coin est interdit au Nigeria. Selon Kevin Amugo, directeur du département stratégie financière et réglementation de la Banque Centrale du Nigéria ( CBN) « Les banques et autres institutions financières sont invitées à prendre connaissance des risques auxquels elles s’exposent et sont priées de prendre les mesures suivantes dans l’attente d’une annonce future de la CBN : s’assurer de ne pas utiliser, détenir, échanger ou effectuer de transactions impliquant d’une façon ou d’une autre des monnaies virtuelles ; s’assurer que tout client utilisant ces monnaies respecte les normes de LBC/FT (lutte contre le blanchiment de capitaux/financement du terrorisme) qui permettent la vérification de son identité ainsi que le suivi de ses transactions ».
Pour lui, toutes les institutions financières devraient immédiatement mettre fin à leur relation avec un client qui ne satisfait pas aux normes édictées par la banque centrale.

Uche Okagbare