Mauritanie

Le pire est à craindre dans les jours qui viennent

dimanche 11 septembre 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le pire est à craindre dans les jours qui viennent

La Mauritanie est au bord du gouffre. Tous les indicateurs politiques et économiques sont au rouge. Depuis 2008, le regime de Ould Abdel Aziz n’a respecté aucun de ses engagements avec les acteurs politiques ainsi que les partenaires sociaux.
A défaut, on note une accointance douteuse du régime avec les milieux mafieux. Trafic de drogue, la corruption généralisée, l’emprisonnement des défenseurs des droits de l’homme, l’encouragement de esclavage, la protection des Djihadistes et autres bandes armées du sahel, .........
La situation est alarmante, et les rapports des différentes chancelleries basées à Nouaktchott indiquent sans ambages que le pire est à craindre dans les mois à venir.

Patrick de Bruyne