Bénin

Bourgi tente une percée quand les portes des palais africains se ferment

jeudi 7 juillet 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Bourgi tente une percée quand les portes des palais africains se ferment

Considéré par la plupart des chefs d’Etat africains comme un vieil acteur d’une Françafrique désuète Robert Bourgi a effectué il y’a quelques semaines une visite privée à Cotonou au cours de laquelle il aura fait des pieds et des mains pour finalement obtenir une audience du nouveau Président de la République du Bénin Patrice Talon.

Conscient qu’il est devenu ‘persona non grata’ dans de nombreux pays, Me Bourgi s’est employé au cours de l’audience à flatter Talon en lui renouvelant son admiration et sa disponibilité.
Ne manquant pas au passage d’égratigner Lionel Zinsou, Robert Bourgi a fait une proposition de services d’intermédiation au Président Talon pour un montant annuel de 4 millions d’euros.

Méfiant vis-à-vis du sulfureux porteur de mallettes jugé infréquentable par ses pairs présidents, Patrice Talon sera resté circonspect tout au long de l’entretien, se contentant à l’issue de l’audience de souhaiter à Bourgi un bon séjour en terre béninoise.

Jean Zinzindohoué