Mauritanie

Un ancien condamné pour drogue siège au Conseil constitutionnel

jeudi 24 novembre 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un ancien condamné pour drogue siège au Conseil constitutionnel

Un ex-condamné dans une affaire de drogue a été nommé au Conseil constitutionnel mauritanien. De sources concordantes, le nouveau membre du conseil constitution avait été jugé et condamné à deux ans de prison dans une affaire de drogue au début des années 1990.
Des vagues de contestation sont donc en vue à Nouakchott dans la mesure où d’autres sources indiquent également qu’un membre influent du parti au pouvoir figurerait sur la liste des futurs membres du Conseil Constitutionnel de ce pays. Or, un nouveau projet de loi constitutionnelle portant révision de l’actuelle constitution de la Mauritanie propose l’interdiction de nommer au conseil constitutionnel des personnes militant au sein d’instances dirigeantes de parti politique.

Mahmoud Ould Saleh