Côte d’Ivoire

Un sommet régionale sur l’énergie en janvier

mardi 10 janvier 2017, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un sommet régionale sur l'énergie en janvier

Le Sommet sur la coopération régionale dans le domaine de l’énergie débattra des possibilités de collaboration en Afrique de l’Ouest dans le cadre de projets liés à l’énergie : Côte d’Ivoire, 26-27 janvier 2017

Le Sommet sur la coopération régionale dans le domaine de l’énergie se tiendra en janvier 2017 et portera sur les opportunités de projets transfrontaliers et sur les investissements dans l’ensemble de la région ouest-africaine
LONDRES, Royaume-Uni, 10 janvier 2017/ — La coopération transfrontalière en Afrique de l’Ouest est essentielle au développement de mécanismes facilitant le commerce et l’échange d’énergie entre les États. En tant qu’économie bénéficiant de l’une des croissances les plus importantes en Afrique subsaharienne, la Côte d’Ivoire constitue un point d’entrée majeur pour les entreprises africaines et internationales qui cherchent à investir dans la région, en plus d’abriter le siège de la Banque africaine de développement. Ces points viennent compléter le thème dominant du Sommet sur la coopération régionale dans le domaine de l’énergie (www.Regional-Energy-Cooperation-Summit.com) (qui aura lieu du 26 au 27 janvier à Abidjan) : libérer les capitaux internationaux afin de dynamiser l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

De récents exemples en Afrique du Sud et au Maroc illustrent les avantages d’une bonne gestion des projets de production d’électricité indépendante (PEI) et démontrent un leadership efficace et transparent en accord avec les organisations multilatérales et le secteur privé. Les organisateurs de la réunion EnergyNet (www.EnergyNet.co.uk) travailleront avec les institutions régionales de la CÉDÉAO, telles que l’EEEOA, l’ERERA et le CEREEC, ainsi que les gouvernements nationaux d’Afrique de l’Ouest, afin de déterminer les solutions rentables permettant d’augmenter l’accès à l’énergie, la capacité industrielle et la rentabilité pour tous.

La réunion sera inaugurée par un discours de l’honorable Patrick Sendolo, ministre des Mines, des Terres et de l’Énergie de la République du Liberia et S.E. le professeur Alpha Oumar Dissa, ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso. Les séances de la conférence s’intéresseront à la coopération régionale et la livraison d’énergie, l’importance du gaz dans l’accélération du rythme du développement régional, le rôle du secteur privé et les méthodes novatrices pour le financement des projets. Siengui Ki, directeur général du système d’Échange d’Énergie Électrique Ouest-Africain, présentera des études de cas de réussite et des projets en production à la recherche d’investissements.

Les orateurs confirmés originaires de toute la région comprennent :
S. E. l’honorable Patrick Sendolo, ministre des Mines, des Terres et de l’Énergie de la République du Liberia ;
S. E. le professeur Alpha Oumar Dissa, ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso ;
Siengui Ki, Secrétaire exécutif, EEEOA ;
Wilfrid Maffon, assistant personnel de S. E. Dona Jean Claude Houssou, ministre de l’Énergie, de l’Eau et des Mines, Bénin ;
Mouhamadou Makhtar Cissé, PDG de Sénélec, Sénégal ;
Paul Marie A. Sagna Lakh, secrétaire général, Commission de régulation du secteur de l’électricité (CRSE), Sénégal ;
Djiby Ndiaye, directeur général de l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER), Sénégal ;
Yesufu Longe Alonge, responsable de l’approvisionnement et des contrats d’électricité, NBET, Nigeria ;
Moussa Ombotimbe, directeur national adjoint de l’énergie, Direction nationale de l’énergie (DNE), Mali ;
Eng. Júlio António Raúl, directeur des énergies renouvelables et de l’énergie nationale, ministère de l’énergie et de l’industrie, Guinée-Bissau ;
Spero Mensah, Président d’Africa Power Group, ancien ministre de l’énergie du Bénin ;
Ifey Ikeonu, ancienne présidente de l’autorité de régulation de l’électricité régionale de la CÉDÉAO ;
Bernhard van Meeteren, responsable principal des investissements, FMO ;
Romain Py, chef des opérations, African Infrastructure Investment Managers (AIIM) ;
Mamadou Touré, fondateur et PDG, Ubuntu Capital ;
Matthias Adler, chef de division, Infrastructure, secteur financier pour l’Afrique de l’Ouest, KfW ;
Rachid Idrissi Kaitoun, Président de la Fédération marocaine de l’énergie ;
Cassandra Colbert, représentante résidente en Côte d’Ivoire, Société financière internationale ;
Ransome Owan, directeur général du groupe, Aiteo Power, Infrastructure et Immobilier.
Distribué par APO pour EnergyNet Ltd..

re.