Union africaine

Vers la suspension de la République Arabe Saharouie Démocratique

lundi 18 juillet 2016, par Info du continent

Version imprimable de cet article Version imprimable

Vers la suspension de la République Arabe Saharouie Démocratique

Le Sénégal et une vingtaine de pays africains ont adressé une requête à l’Assemblėe Générale de l’Union Africaine en vue de la suspension de la RASD ( République Arabe Saharaouie Démocratique) de l’Union en attendant la clarification du statut de ce territoire par le Conseil de sécurité de l’ONU.
Se fondant sur les principes du droit international, les États signataires de la requête justifient leur action par rapport à la non reconnaissance de la RASD par les Nations Unies et plusieurs organisations internationales. De ce fait ce territoire sur lequel le Maroc réclame sa souveraineté depuis des décennies, n’a plus sa place au sein de l’UA.
Il convient de rappeler que c’est la reconnaissance de la RASD par l’ex OUA, qui a été la raison fondamentale du départ du Royaume chérifien de la famille panafricaine.
Avec le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine qui s’annonce, on comprend alors les raisons de la demande de suspension de la République Arabe Sarahouie Démocratique de l’UA.
Le Conseil de sécurité connait le différend entre le Maroc et la RASD depuis plusieurs décennies. Parmi les propositions de sortie de crise, un référendum d’autodétermination est évoquée depuis des lustres.

Roland De Pugny